Quelle température dans une maison en hiver ?

Lorsqu'il fait froid dans votre maison en hiver, il est tentant de monter le chauffage et d'augmenter la température ambiante. C'est réconfortant sur le moment, mais peut-être moins lorsque vous recevez votre facture d'énergie. Aïe ! Ces factures de chauffage élevées peuvent vous amener à vous demander si votre famille ne pourrait pas vivre confortablement à une température plus basse.

Alors, quelle est la température idéale pour votre maison en hiver ? Nous avons effectué des recherches pour vous aider à trouver la température optimale pour votre maison en hiver, afin d'équilibrer confort et prix.

Table des matières
Température moyenne d'une maison en hiver
Selon le ministère américain de l'énergie, une température intérieure moyenne de 18 degrés à la maison en hiver est idéale pour le confort et les économies d'énergie.

Le DOE indique également que vous pouvez économiser jusqu'à 10 % sur votre facture d'énergie en reculant le réglage habituel de votre thermostat de 7 à 10 degrés Fahrenheit pendant 8 heures par jour. Vous pouvez réaliser cette économie en hiver en maintenant une température de 68 degrés Fahrenheit lorsque vous êtes à la maison, puis en réglant le thermostat plus bas lorsque vous dormez ou que vous êtes absent.

La meilleure façon d'économiser de l'argent sur votre facture de chauffage est d'abaisser votre température intérieure plus près du niveau de la température extérieure chaque fois que cela est possible. Cela contribuera à ralentir la perte de chaleur dans l'environnement.

Baisser la température de la pièce en hiver pour dormir
Femme qui dort
Selon la National Sleep Foundation, la température idéale pour une nuit de repos confortable se situe entre 60 et 67 degrés Fahrenheit pour la plupart des adultes. Notre corps est programmé pour connaître une légère baisse de la température corporelle centrale le soir lorsque nous nous préparons à dormir, de sorte que la plupart des gens seront à l'aise pour baisser le thermostat la nuit. Il est également important de noter que le taux d'humidité recommandé pour le sommeil se situe entre 30 et 50 %.

En abaissant la température intérieure de votre pièce la nuit, vous ferez des économies sur votre facture d'énergie et vous contribuerez à la régulation de la température. C'est un moyen simple mais efficace de réduire la consommation d'énergie de votre maison en hiver. En vous emmitouflant dans des pyjamas, des couvertures ou des doudous chauds, vous pouvez donner un répit à votre système de chauffage tout en améliorant la qualité de votre sommeil.

Cependant, les individus peuvent avoir des besoins différents selon l'âge et le sexe. Les nourrissons et les jeunes enfants seront plus à l'aise pour dormir dans une pièce dont la température ambiante est comprise entre 68 et 72 degrés Fahrenheit. Leur corps est petit et en pleine croissance, ils sont donc plus sensibles aux changements de température.

Baissez la température lorsque vous n'êtes pas à la maison
Une autre façon simple d'économiser sur votre facture d'énergie est de baisser le thermostat lorsque vous n'êtes pas chez vous, que ce soit pendant la journée lorsque vous êtes au travail ou pendant une période plus longue lorsque vous partez en voyage pour l'hiver.

Lorsque vous n'êtes pas à la maison, vous devriez régler votre thermostat entre 60 et 65 degrés Fahrenheit en hiver. Cette température permettra d'économiser un maximum d'énergie tout en protégeant la maison. N'oubliez pas de tenir compte de vos animaux domestiques, de vos plantes d'intérieur et de la sécurité de votre maison et de ses biens. De nombreux thermostats modernes sont programmables, ce qui vous permet d'abaisser automatiquement la température lorsque votre famille est au travail ou à l'école pendant la journée, puis d'augmenter automatiquement la chaleur lorsqu'il est temps pour tout le monde de rentrer.

Si vous avez des animaux domestiques, veillez à ce qu'ils soient à l'aise dans un environnement confortable. Les chiens et les chats ont besoin d'une température minimale de 64 degrés.

La température idéale pour les plantes d'intérieur se situe généralement entre 60 et 75 degrés Fahrenheit. Toute température en dehors de cette fourchette peut les tuer.

Les tuyaux gelés sont une préoccupation supplémentaire et la plus courante pour les propriétaires en hiver. Si les températures extérieures descendent en dessous de zéro pendant votre absence, ne réglez jamais votre thermostat en dessous de 55 degrés Fahrenheit. Cinquante-cinq degrés est la température minimale absolue pour empêcher les tuyaux de geler.

Quelle température est trop froide pour une maison ?
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande de maintenir une température intérieure d'au moins 18 degrés Celsius (64,4 degrés Fahrenheit) pour la plupart des adultes en bonne santé. Toutefois, si votre foyer compte des bébés, des personnes fragiles ou des personnes âgées, l'OMS suggère une température minimale de 20 degrés Celsius (68 degrés Fahrenheit).

Une température intérieure plus froide peut rendre une maison inconfortable et peu accueillante, mais pire encore, elle peut aussi contribuer à des problèmes de santé. La condensation de l'air plus froid peut entraîner la formation de moisissures, ce qui peut exacerber les problèmes respiratoires comme l'asthme et la bronchite. De même, une température intérieure froide peut accroître la vulnérabilité aux rhumes et à la grippe, contribuer aux douleurs arthritiques, augmenter la pression sanguine et entraver le sommeil.

Améliorez votre thermostat pour faire des économies
Thermostat intelligent Nest
Si vous pouvez régler manuellement n'importe quel thermostat pour faire des économies, les thermostats programmables et intelligents peuvent vous aider à automatiser le processus.

Les thermostats programmables vous permettent de définir un programme de réglage automatique de la température à certaines heures de la journée et certains jours de la semaine. Vous pouvez également modifier les réglages manuellement si nécessaire.

Les thermostats intelligents poussent cette fonctionnalité encore plus loin. Ils peuvent être programmés sur un horaire et être contrôlés à distance depuis votre smartphone. Certains thermostats intelligents sont également dotés d'un système de détection de mouvement qui leur permet de savoir s'il y a quelqu'un à la maison et de baisser automatiquement la température si votre maison est vide. Certains modèles peuvent également être programmés pour ajuster la température intérieure en fonction des données météorologiques. Pour économiser sur votre facture d'énergie, envisagez de passer à un thermostat intelligent, surtout si vous utilisez encore un ancien thermostat manuel.

Positionnez correctement votre thermostat
Il est essentiel de choisir le bon emplacement pour votre thermostat afin d'éviter des relevés de température inexacts. Tout d'abord, lisez les instructions d'installation pour éviter les "lectures fantômes", qui peuvent se produire lorsqu'un thermostat se met à fonctionner inutilement s'il est placé en plein soleil, près de courants d'air, de portes, de lucarnes ou de fenêtres. Évitez de placer des meubles devant ou sous le thermostat, car ils peuvent perturber la circulation de l'air et empêcher une lecture précise.

Le meilleur endroit pour placer votre thermostat est sur un mur intérieur près du centre de votre maison, dans une zone qui connaît une circulation d'air naturelle. Le même principe s'applique au meilleur endroit pour placer un humidificateur, là où l'air circule le plus.

Surveillez les niveaux d'humidité
Humidificateur en marche dans une cuisine
En hiver, les niveaux d'humidité baissent naturellement avec le refroidissement du temps. Nous augmentons également la puissance de nos systèmes de chauffage, ce qui peut assécher encore plus l'air intérieur de nos maisons. Lorsque la température augmente sans que l'humidité soit réintroduite dans l'air, les niveaux d'humidité relative peuvent devenir inconfortablement bas.

Un manque d'humidité peut créer des conditions intérieures sèches, ce qui peut souvent entraîner plusieurs problèmes tels qu'une peau sèche et irritée, des saignements de nez, une gorge irritée, des sinus irrités et même des dommages aux meubles ou aux boiseries de votre maison.

Nous vous recommandons d'utiliser un hygromètre pour surveiller le taux d'humidité de votre maison afin de vous assurer qu'il reste dans la fourchette idéale d'humidité intérieure en hiver, entre 30 et 50 %. Si vous avez besoin d'ajouter de l'humidité dans votre maison, envisagez d'acheter un humidificateur. Un humidificateur peut rapidement réintroduire de l'humidité dans l'air pour aider à maintenir un taux d'humidité sain.

Les meilleurs moyens de rester confortable en hiver et d'économiser de l'énergie
Trouver un équilibre entre confort et efficacité en hiver est un défi, mais il est possible de garder votre famille au chaud tout en économisant de l'énergie. Au-delà du réglage du thermostat, il existe plusieurs façons d'économiser de l'énergie et de maintenir le confort de votre famille cet hiver. Vous trouverez ci-dessous une liste résumée de huit conseils pour économiser l'énergie en hiver.

1. Passez à un thermostat intelligent ou programmable. L'achat d'un thermostat intelligent ou programmable peut simplifier les réglages de température en abaissant automatiquement la température lorsque vous dormez ou que vous êtes absent.

2. Laissez entrer la lumière du soleil. Profitez de cette source naturelle de chaleur gratuite pendant la journée en ouvrant vos stores et rideaux et en laissant entrer autant de lumière solaire que possible.

3. Fermez les rideaux la nuit. Malheureusement, les fenêtres peuvent aussi provoquer des pertes de chaleur car elles ne sont pas aussi isolées que les murs. Couvrez-les de rideaux pendant la nuit pour réduire les pertes de chaleur, et envisagez d'acheter des rideaux thermiques isolés pour maximiser leur efficacité énergétique.

4. Fermez les portes et les aérations des pièces inutilisées. Il n'y a aucune raison de chauffer des espaces inutilisés. Économisez de l'énergie et de l'argent en fermant les portes et en bloquant les aérations dans les pièces inutilisées.

5. Bouchez les fuites d'air et les courants d'air. Les courants d'air ou les fuites d'air provenant des cadres de fenêtres et de portes, de votre grenier ou de votre sous-sol peuvent faire baisser la température de votre maison. Bouchez toutes les ouvertures ou fissures qui laissent entrer l'air froid avec de la mousse isolante, des coupe-bise ou du calfeutrage.

6. Habillez-vous de manière appropriée. Restez au chaud à l'intérieur et à l'extérieur de la maison en vous emmitouflant dans des vêtements d'hiver appropriés. Sortez vos pulls préférés, vos pantalons longs et vos chaussettes épaisses pour les porter dans la maison. Investissez ensuite dans des couvertures douillettes pour rester au chaud la nuit.

7. Utilisez un chauffage d'appoint. Si vous n'avez pas besoin de chauffer toute la maison et que vous souhaitez réchauffer une petite zone pendant une courte période, essayez d'utiliser un chauffage d'appoint. Un chauffage électrique d'appoint est une source de chaleur simple et économe en énergie pour les petits espaces fermés.

8. Entretenez et envisagez de moderniser votre système de chauffage, de ventilation et de climatisation. Assurez-vous que votre système CVC fonctionne efficacement et fournit de l'air pur à votre maison en inspectant régulièrement l'équipement et en nettoyant les filtres. Les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation deviennent continuellement plus efficaces sur le plan énergétique. La mise à niveau vers un modèle plus récent et économe en énergie peut permettre de réaliser d'importantes économies au cours de sa durée de vie.


Partager ce message



← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.